Acupuncture

Une médecine d’avenir

L’acupuncture permet de rétablir la santé sans substances chimiques, ni effets secondaires.  C’est une médecine à la fois préventive et curative qui régularise l’organisme dans ses fonctions de digestion, d’élimination et d’oxygénation de tous les tissus.  Elle permet d’accroître la résistance du corps au stress et d’augmenter l’efficacité du système immunitaire.  Grâce à l’équilibre qu’elle peut procurer, c’est une médecine qui est appelée à être de plus en plus utilisée.

Une reconnaissance officielle…

Au Québec l’acupuncture est pratiquée depuis plus de 35 ans.  L’Ordre des acupuncteurs de Québec a le mandat d’assurer la réglementation ainsi que la protection du public depuis juillet 1995.

L'acupuncture, maintenant pratiquée à travers le monde, existe depuis 5000 ans. Pendant des siècles, les chinois ont observé le fonctionnement des l'organisme humain, mais aussi du monde animal et végétal. Ils considèrent l'univers et les êtres vivants comme un tout. L'acupuncture nous provient du fruit de l'analyse de ces observations. C'est à la fois une science naturelle et empirique.

L'acupuncture est une médecine énergétique. Elle présume l'existence d'une énergie vitale, indispensable à la vie, circulant partout dans le corps. Si l'énergie circule harmonieusement, il y a équilibre et santé. L'énergie est transportée par un réseau de canaux appelés méridiens. Afin de maintenir un bon fonctionnement du métabolisme, ces derniers acheminent dans l'organisme l'énergie servant à entretenir le cerveau, les glandes et tous les autres systèmes.

Parfois, la circulation de l'énergie peut être ralentie ou bloquée. On ressent alors de la fatigue ou des douleurs. Le flux d'énergie peut- être perturbé par plusieurs facteurs : stress, mauvaise alimentation, émotions, traumatismes, variations climatiques, facteurs environnementaux.
L'acupuncture considère l'individu dans son ensemble avec ses forces et ses faiblesses. C'est ce qu'on appelle le terrain. Cette médecine ne considère pas seulement le symptôme mais cherche plutôt la cause initiale du déséquilibre et traire le problème à la source.
L'énergie circule de façon ordonnée dans les méridiens. Sur ces derniers, sont disposés des points qui ont une fonction thérapeutique. Le traitement consiste à stimuler avec de très fines aiguilles ces points précis du corps. Ceci a pour objectif de remettre en mouvement l'énergie bloquée et de revitaliser l'organisme.

L'introduction de l'aiguille rappelle la sensation d'une piqûre de moustique, ne dure qu'une fraction de seconde et ne laisse aucune marque. De plus, l'effet sédatif de l'acupuncture amène souvent le patient à se détendre pendant le traitement.

Plus de 90% de nos malaises proviennent du surmenage, du stress de la vie moderne et des émotions.

L'acupuncture est une médecine des plus efficaces dans le traitement de toutes les maladies psychosomatiques.
Les aiguilles utilisées en acupuncture sont fabriquées d'acier inoxydable, elles sont fines et pleines, aucune substance ne peut être injectée dans l'organisme à travers elles. Ce sont des aiguilles à usage unique stériles et jetables, ce qui rend impossible tout risque de transmission de maladies. Certains acupuncteurs travaillent aussi avec le laser.
Les traitements d'acupuncture ne sont pas présentement couverts par le régime d'assurance maladie. Cependant, plusieurs compagnies d'assurances privées, la C.S.S.T. et la S.A.A.Q., remboursent les traitements d'acupuncture. Informez-vous auprès de votre assureur et insistez pour qu'il ajoute l'acupuncture à votre police d'assurance si ce n'est déjà fait.
Il n'est pas nécessaire de croire en l'acupuncture pour obtenir de meilleurs résultats.  L'efficacité des traitements sur les enfants ou sur les animaux en est la preuve.

    L'acupuncture peut apporter une aide appréciable dans les cas suivants

  • Maladies d'origine virale
  • Artériosclérose
  • Épilespsie
  • Sclérose en plaques
  • Mononucléose
  • Maigreur
  • Désintoxication (cigarette, alcool, drogue)
  • Diabète
  • Cholestérol
  • Parkinson
  • Hyperactivité
  • Fibromyalgie
  • Obésité